Rome moderne

Rome offre de nombreux itinéraires pour ceux qui souhaitent visiter la ville moderne. Dans le quartier de Flaminio (au nord de la ville) se situe le musée Maxxi. Ce bâtiment moderne construit par la célèbre architecte iranienne Zaha Hadid a ouvert ses portes en mai 2010. Le musée accueille une riche collection permanente et des expositions temporaires d’art contemporain. Dans le même quartier se situe l’Auditorium, projeté par Renzi Piano qui en a fait un lieu unique pour la scène musicale romaine.

De l’autre côté de la ville, le quartier de l’E.U.R. construit au XXème siècle par le régime fasciste à l’occasion de l’Exposition Universelle qui aurait dû avoir lieu en 1942, mais qui ne vit jamais le jour à cause de la seconde guerre mondiale. Le nom E.U.R. est un acronyme de Exposition Universelle de Rome. Son architecture est inspirée du style classique romain mêlée à des éléments de rationalisme italien. Le quartier est monumental et équarri, construit en marbre blanc de sorte que les bâtiments ressemblent à des temples et structures de la Rome impériale ; le monument le plus célèbre du quartier est d’ailleurs surnommé le « Colisée carré ».

Un autre admirable exemple d’interaction entre l’architecture classique et moderne est le musée de l’Ara Pacis, cette structure ultra moderne projetée par l’architecte Meier sert d’écrin à l’autel de la paix romain. Meier a également construit une église surnommée « les voiles » dans le quartier de Tor Tre Teste dans le sud-est de Rome.